Accueil du site > Article de fond > 4ème dimanche de l’Avent

4ème dimanche de l’Avent

mardi 15 décembre 2009, par Paul Nève


Reconnaître et nommer Dieu

 L’évangile de Luc, dans son commencement, nous donne à découvrir le visage de Marie. Une femme de chez nous, qui se laisse rejoindre par la parole de Dieu, qui l’écoute et qui répond par sa disponibilité. Chacun de nous a en mémoire cette rencontre entre Marie et l’ange, et cette première parole de Marie dans l’évangile de Luc : « Comment cela va-t-il se faire ? ». Une question bien réelle pour Marie devant l’incroyable appel que Dieu lui fait. Une question vite oubliée devant la grande générosité de la réponse de la jeune fille de Galilée : « Que tout se passe pour moi selon ta parole ! ». Une question sans doute aussi oubliée, parce qu’une fois la réponse faite, il lui faut vivre en fidélité à la parole donnée.

 Et Marie poursuit son chemin. Un chemin de foi. Un chemin de vie. Un chemin qui la conduit chez sa cousine Élisabeth. Le temps est à la visitation entre deux cousines qui seront bientôt mères. Au-delà de la rencontre entre ces deux femmes, il y a la reconnaissance, pour l’une comme pour l’autre, de la présence de Dieu agissant au coeur de leur vie. Marie et Élisabeth se donnent l’une à l’autre de découvrir leur Seigneur, de le nommer ! À Dieu, rien n’est impos­sible, de l’aube au soir d’une vie ! Dieu se dit dans la vie d’une jeune fille de Galilée, et il se dit de la même manière, avec la même tendresse et la même attention dans la vieillesse d’une femme.

 Reconnaître Dieu agis­sant au coeur d’une vie conduit à la joie ! Joie de celles et ceux qui écoutent sa voix. Joie de celles et ceux qui répondent à son appel. Joie de celles et ceux qui se mettent à le suivre.

 Magnificat !

 

Père Benoît Gschwind, assomptionniste

(article extrait du mensuel Prions en Église)

 

 


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette